Contrats à terme standardisés sur l’or – votre façon de trader l’or

ironfx

Contrats à terme standardisés sur l’or – votre façon de trader l’or

L’or est un métal précieux utilisé dans la fabrication de bijoux et, dans une certaine mesure, dans certaines industries. Toutefois, l’essence de ce métal précieux est un moyen d’investissement financier, déclare IronFX. Les contrats à terme sur l’or  sont le principal moyen pour les investisseurs financiers de trader l’or sur les marchés mondiaux des matières premières par l’intermédiaire de courtiers agréés. Ce métal peut être tradé non seulement à l’aide de contrats à terme, mais également avec des fonds, des indices ou des actions d’entreprises concernées négociés en bourse.

Un moyen d’investissement défensif et spéculatif

Comme l’a indiqué IronFX, l’or est aujourd’hui peu utilisé à des fins industrielles et représente moins de 2 % de l’ensemble du commerce mondial annuel des matières premières. Cependant, en tant qu’outil financier, il est actif et dynamique, et le chiffre d’affaires du commerce de l’or représente des dizaines de pour cent de l’ensemble du marché des matières premières. L’or a toujours été, et à juste titre, perçu comme un actif défensif en temps de crise et un moyen de protection contre l’inflation mondiale. Ainsi, à titre d’exemple, lorsque le dollar américain est faible, l’or devient généralement plus fort, selon IronFX. En outre, depuis la crise financière de 2008, l’or a battu des records de prix considérables – plus de 1 500 dollars l’once. De toutes les matières premières, l’or est le plus échangeable, et la somme des transactions dans lesquelles il est utilisé est nettement supérieure à la somme des réserves physiques réelles de ce métal, explique IronFX.
Par conséquent, en ce qui concerne les prix de l’or et l’activité sur le marché à terme de l’or « scintillant », les prix sont fortement influencés par l’activité spéculative de diverses parties et par l’humeur des investisseurs. En effet, en période d’incertitude financière, l’on constate généralement une ruée vers cette matière première, considérée comme un ancrage financier ou une « base solide ». Bien entendu, à l’exception des pays et des grandes institutions financières, les investisseurs ne détiennent pas l’or physique, et l’investissement dans ce métal se fait au moyen de couvertures comme les FNB, les fonds en fiducie et les actions de sociétés industrielles, ou par l’intermédiaire de courtiers agréés utilisant un CFD (contrat sur la différence).

 

TRADING DES CONTRATS À TERME SUR L’OR

Le marché des contrats à terme constitue l’essentiel de l’activité financière liée aux matières premières. Les contrats à terme sur l’or, lorsqu’ils sont exécutés directement sur les marchés des matières premières, sont réglementés par la livraison physique de l’or. Toutefois, les grandes entités financières effectuent bien évidemment des transactions à terme sans contact physique avec le produit. Les contrats à terme standards sur l’or sont d’une taille fixe, 100 onces, et un e-mini équivaut à 33 onces. La volatilité minimale sur un contrat standard ou e-mini est de 10 cents US l’once, ce qui signifie une variation minimale de 10 $ sur un contrat standard ou de 3,3 $ pour un e-mini, dans les deux sens, explique IronFX.

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *